Étiquette : Robots

IndustrieRobots

Robots et machines à commande numérique : 2019, une bonne année pour investir !

Le suramortissement : Ce coup de pouce fiscal devrait inciter toutes les PME industrielles à se repencher sur le sujet de l’automatisation et des avantages qu’elle peut leur apporter en matière de compétitivité. Avec à la clé des bénéfices qui, nous vous l’assurons, dépasseront largement le crédit d’impôt.

ProductivitéRobots

Pourquoi intégrer des robots dans un projet d’amélioration de la qualité de vie au travail ?

Un article sur la qualité de vie au travail (QVT) dans un blog consacré à la performance industrielle ? Bien sûr ! Car tout l’enjeu d’un projet QVT  est de repenser le travail pour combiner bien-être des salariés et performance de l’entreprise. Avec le sujet de la qualité de vie au travail, la robotisation n’est plus envisagée dans une approche purement productiviste ; elle est intégrée dans une réflexion de fond sur la répartition de la création de valeur entre le robot et l’Homme. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette évolution, parfaitement en phase avec nos convictions.

OpinionRobots

Comment les cobots contribuent-ils à améliorer la performance industrielle ?

Le passage à une application collaborative permet à l’opérateur et au robot de partager le même espace et de travailler simultanément ou à tour de rôle sur le produit. Il permet aussi de limiter le nombre de transferts d’un poste à l’autre. Dans un cas comme dans l’autre, le temps de cycle est réduit ; la productivité augmente.

RobotsTémoignages

FALK injecte une bonne dose d’automatisation dans ses processus pour rebooster sa compétitivité

Aujourd’hui, 9 robots 6 axes sont installés dans l’usine et pas question pour les opérateurs de revenir en arrière. Côté performance industrielle, Falquet a gagné jusqu’à 50% de productivité sur certaines opérations, a significativement réduit ses mises au rebut et a économisé plus d’un ETP par poste. Le process a aussi énormément gagné en constance sur le plan de la qualité. L’entreprise a ainsi pu faire progresser son chiffre d’affaires de plus de 40% et diviser ses coûts de main-d’oeuvre par deux en dix ans.