Injection PlastiqueProductivité

MC Plast s’appuie sur les presses électriques Fanuc pour développer l’injection de plastiques biosourcés

Utiliser des matériaux biosourcés et biodégradables, voire compostables pour toutes les pièces plastiques à usage unique : c’est le pari qu’ont fait Michel Criquetot, fondateur de MC Plast, et son associé David Trioux il y a déjà plus de 15 ans.

Plusieurs fois primée pour ses innovations en matière de développement durable, cette petite entreprise nantaise de 4 personnes a investi dans sa première presse 100% électrique Fanuc en 2015 et, après en avoir acheté une deuxième en 2018, envisage de convertir l’ensemble de son parc à cette technologie d’ici 10 ans.

Car les presses Roboshot Fanuc apportent à MC Plast tout ce dont elle a besoin pour se développer sereinement :

Produire la nuit et le week-end sans surveillance

La transformation de biomatériaux représente aujourd’hui 20% de l’activité de MC Plast et la demande augmente rapidement. L’entreprise a développé plusieurs best-sellers, tels que son clip bio compostable destiné à attacher des plants de tomates ou de concombres à un tuteur, qu’elle vend aujourd’hui à des millions d’exemplaires.

La production est réalisée en flux tendus, 24h/24 et 6 jours et demi sur 7, car les pièces compostables ne peuvent pas être stockées. Sans équipe de nuit à sa disposition, MC Plast s’appuie sur l’extrême précision et stabilité des Roboshot pour injecter sans surveillance ses biomatériaux. Ceux-ci ont en effet la particularité d’avoir une fluidité très sensible à la température : un écart d’1°C peut modifier la pression de 100 bars.

Réduire les temps de cycle

Plus rapides que les presses hydrauliques, les presses électriques Roboshot ont permis à MC Plast d’augmenter de plus d’un tiers sa productivité horaire. Sur un outillage à 8 empreintes par exemple, le rendement est passé de 2900 à 4400 pièces par heure.

L’augmentation de la productivité était indispensable, tant sur le plan des coûts que des délais de livraison, pour pérenniser le modèle de fabrication à la commande de produits à usage unique.

Consommer moins d’énergie

MC Plast a fait du développement durable son cheval de bataille et s’attache à réduire son empreinte carbone. L’efficacité énergétique est donc tout naturellement un critère de choix important dans sa stratégie d’investissement.

En choisissant les presses Roboshot Fanuc, l’entreprise a misé non seulement sur une technologie qui permet de réduire la consommation d’énergie de 50 à 70% par rapport à l’hydraulique, mais aussi sur les presses électriques les moins énergivores du marché grâce à l’efficacité des servomoteurs et des CNC Fanuc associée à une récupération intelligente de l’énergie dans les différentes phases du cycle.

Miser sur un outil de production fiable

Que le choix de MC Plast se soit porté sur Fanuc ne doit rien au hasard. Comme l’explique David Trioux : « Nous nous sommes appuyés sur notre réseau et nous avons recueilli les avis de plusieurs utilisateurs, comme la société Pouyet à Pontchâteau et SERMETA à Morlaix avant de prendre notre décision. Nous avons rapidement eu la confirmation que Fanuc était bel et bien leader dans l’injection électrique et avait toujours une longueur d’avance sur ses challengers. Nous avons également pu valider la fiabilité des presses Fanuc en constatant qu’une machine de première génération était toujours en fonctionnement au sein de l’ICAM de Carquefou. Nous avions donc l’assurance de faire un investissement durable.

Nous avons également été rassurés sur la qualité des relations que Fanuc entretient avec ses clients et, de fait, nous n’avons pas été déçus. Nous avons été très bien accompagnés pour la prise en main de notre première presse électrique et les équipes Fanuc sont toujours très réactives lorsque nous leur adressons une demande. »

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *