RobotsTémoignages

FALK injecte une bonne dose d’automatisation dans ses processus pour rebooster sa compétitivité

Decoupe de la paraison sur les sièges de tracteur

 

Leader européen des tracteurs à pédales pour enfants, la société Plastiques Falquet & Cie, plus connue sous son nom commerciale “FALK”, a renouvelé la quasi-totalité de son outil industriel au cours des cinq dernières années en misant sur la robotisation pour améliorer ses processus. Un choix évident pour Yvain Sogno, son Président, qui envisage désormais sereinement l’avenir de son usine d’Oyonnax (Ain).

L’audace comme marque de fabrique

Le succès de cette entreprise familiale créée en 1947 est né de paris technologiques et stratégiques audacieux : Falk a ainsi été l’un des premiers industriels de la « Plastic Vallée » à miser sur l’extrusion-soufflage, puis a fait le choix de se spécialiser sur les jouets de grandes dimensions pour se protéger de la concurrence des pays émergents. Mais après 50 ans d’exploitation, même l’outil de production le plus avant-gardiste est dépassé. C’est donc un autre pari fou que s’est lancé Yvain Sogno en 2012 : investir 8 millions d’euros en cinq ans pour le renouveler entièrement et faire entrer Falk dans une nouvelle ère industrielle.

De la machine au process automatisé

Falk a fait appel au savoir-faire de Process Industrie pour intégrer ses nouvelles souffleuses dans des cellules entièrement automatisées. Avec comme objectifs d’améliorer la productivité et la qualité, tout en supprimant des tâches pénibles telles que la découpe de paraisons et autres poses d’inserts, que les ouvriers réalisaient auparavant au marteau à longueur de journée. « Ce challenge était de loin le plus important en termes de gains ; tout était à faire. J’avais besoin de pouvoir me reposer sur un interlocuteur capable de me fournir une solution clé-en-main», précise Yvain Sogno. Johann Rosselet, de Process Industrie ajoute : « Pour que les robots soient bien acceptés, il faut que la première intégration soit parfaitement réussie et pour cela, il faut à la fois comprendre le besoin du client et bien connaître son métier ». Aujourd’hui, 9 robots 6 axes sont installés dans l’usine et pas question pour les opérateurs de revenir en arrière.

Côté performance industrielle, Falk a gagné jusqu’à 50% de productivité sur certaines opérations, a significativement réduit ses mises au rebut et a économisé plus d’un ETP par poste. Le process a aussi énormément gagné en constance sur le plan de la qualité. Tout ceci s’est déroulé sans réduction d’effectif, et l’entreprise a pu poursuivre sa progression avec de nouveaux atouts, indispensables pour affronter les contraintes de réactivité imposées par leurs clients qui passent leur commandes de plus en plus tard pour des raisons d’optimisation de trésorerie et de stockage. Etre en mesure de satisfaire à ces nouvelles contraintes procure à la société un avantage stratégique comparés aux produits importés d’Asie. La robotisation aide concrètement à saisir cette opportunité commerciale.

Un robot, 5 opérations différentes

Sur la cellule de fabrication des corps de tracteur, le robot R-1000iA Fanuc s’occupe de tout : il récupère la pièce en sortie de souffleuse, la perce, ébavure la paraison, dégage les ouvertures nécessaires au montage, pose des inserts ainsi que le pont avant et réalise le flammage. Le tout avec plusieurs outils en fixe et deux préhenseurs différents qu’il va tour à tour chercher grâce à un changeur automatique.

Pour Yvain Sogno, « le robot offre énormément de flexibilité en production, quand on y a goûté il est difficile de s’en passer ».

Un process fiable

Lorsque l’on automatise à ce point une production, pas question de tomber en panne. Le robot doit être extrêmement fiable. C’est une des grandes forces des robots Fanuc, selon Yvain Sogno. « Ils ne sont jamais en panne. Et si nous avons le moindre problème, le SAV Fanuc est là le lendemain. »

 

Pour le plus grand bonheur des tous petits

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *